Sortie en raquettes au refuge de Frience 2022

12 mars

Une fois n’est pas coutume, mais nous étions dans le Chablais. Et un ex-chablaisien sortait les Tatchis chez eux. Effectivement, autant Manu que Mathieu sont attachés à Gryon et connaissent bien la région.

Et le plaisir est toujours au rendez-vous. Le décors montagneux n’y est pas étranger. Miroir d’Argentine, Les Diablerets, le Culan, Tête Ronde, … veillaient sur nous tout au long de la crépusculaire montée. Le föhn aussi nous accompagnait. Tantôt de face, tantôt de dos, il nous freinait ou nous poussait le long des pentes, franchissant les couloirs et les crêtes. Les chamois, discrets, ne se sont pas montrés. 

Sur une solide et large route jusqu’à Solalex, nous avons entamé le flanc de coteau qui nous ramenait direction sud par un sentier rendu cahoteux par la température clémente et la multitude de marcheurs. Puis la traversée de la forêt et du couloir a discipliné les pas sur une seule trace plus plane et régulière. Mais l’absence de neige sur une portion de parcours nous conduisit sur une forte pente que nous franchissions en zig zag. 

De retour sur l’itinéraire enneigé, nous slalomions entre les sapins, serrés et bruissants, agités par le vent. Les vestes étaient fermées, les bonnets vissés sur la tête, les gants protégeaient nos mains s’activant sur nos bâtons. Au sortir de la forêt, un nouveau détour s’imposa. Tantôt nos raquettes foulaient l’herbe soyeuse, tantôt elles crissaient sur la neige qui resserrait ses grains avec le froid naissant.

Mais le col qui allait nous dévoiler le refuge était dans la ligne de mire et nous arrivâmes dans les temps honorables que nous nous étions accordés. Bravo Manu et Mathieu de cette sinueuse montée, sac au dos, tels les tatchis du Coin, sommet sous lequel nous sommes gaillardement passés.

Au chaud, une agréable musique remplaça le bruissement des branches et nous nous mîmes rapidement d’accord sur la fondue aux tomates. En attendant d’attaquer les premiers coups de fourchette, c’est un excellent gamay vielles trucs (vignes) qui éveilla nos papilles. De fil en aiguille, les jolies petites patates rondes et les morceaux de pain portèrent la fondue au firmament. Elle était fameuse et moelleuse à souhait. La bonne humeur et la sérénité étaient aussi de la partie. Ponctuée par un dessert tout aussi délectable et ses cafés, nous envisageâmes la descente. 

Tempétueux au départ, le vent nous passa rapidement bien au-dessus de la tête et en moins d’une demi-heure, la voiture nous ouvrait ses portes. Un grand merci à Manu, qui était déjà à Gryon le matin, de nous déposer respectivement à la Tour et à Cremières avant de rejoindre son pays aux alpettes et un repos bien mérité.

Jean-Denis


Invitation

Cette année, on vous propose une sortie raquettes dans le Chablais, en-dessus de Gryon. A l’issue de notre marche, nous arriverons au refuge sur l’Alpe des Chaux où un repas réconfortant nous attendra. 

Il faudra compter deux heures pour parcourir les presque 6 km et les 400 m de montée jusqu’au restaurant. Mais il n’y aura que 2,5 km pour regagner les voitures et 300 m de descente : env. 45 min.

La lune ne sera qu’un fin croissant, alors prenez vos lampes pour cette sortie.

Plan B

Si le temps est exécrable, il y a un itinéraire de 1,5 km et une petite heure de montée. Prévoir l’équipement adéquat.

Informations

  • Délai d’inscription: mercredi 9 mars.
  • Rendez-vous: le samedi 12 mars à 15h30 au grand parking de la place à Barboleuse. Et nous irons ensemble en voiture au point de départ. 
  • Retour aux véhicules vers 22h. Comptez encore 45 minutes de voiture jusqu’à Vevey.
  • Le refuge
  • Contact: Jean-Denis Sahli, jdsahli@sunrise.ch, 079 242 97 80.

Liste d'inscrits

Mathieu  
Manuelle